Interview du meilleur buteur des Séniors A : Maxime SOUAMI

Auteur de 10 buts en 10 rencontres de championnat, le meilleur buteur et le meneur de jeu layo-bouxiérois Maxime Souami dresse un bilan de cette première partie de saison sur le plan collectif et individuel.


Résume en un mot cette première partie de saison ?

« Encourageante. »


Quelles conclusions tires-tu de cette première partie de saison ?

« Nous avons eu un début de championnat compliqué, il nous a fallu prendre nos marques, nos automatismes… Ce qui nous a bien servi, c’est d’avoir réalisé des résultats positifs contre des équipes supérieures en début de championnat. Ensuite, ce qui nous a également beaucoup aidés, c’est la réunion organisée par Laurent (LEWANDOWSKI) avant une série de quatre matchs décisifs. On s’en est très bien tirés malgré un match difficile à Saulxures ! »


Vous êtes en bonne voie pour la montée. Quelles équipes rivaliseront avec vous ?

« Je pense qu’il n’y aura que le Grand Couronné. Ce sont les plus proches de nous (à 5 points avec un match de retard). Les autres équipes sont trop irrégulières. Mais nous ne sommes à l’abri de rien : tout retour est possible. Les mois de février et mars seront déterminants pour la suite. »


A quel pourcentage estimes-tu votre chance de monter ?

« 50%. Cela se jouera entre nous et nous ! On sera notre propre adversaire. Nous avons les cartes en mains puisqu’on a vu lors de cette première partie de saison que l’on pouvait gagner face à tout le monde. »


Collectivement, quel est votre plus gros défaut ?

« C’est de se reposer sur nos lauriers une fois que nous avons fait le plus dur en marquant. On devient attentistes et on se fait peur défensivement. Contre Ecrouves, nous sommes restés solides et sereins défensivement. »


Vous sentez vous meilleurs contre un club plus faible ou moins faible ?

« Le problème est que nous avons la fâcheuse habitude de nous mettre au niveau de notre adversaire. A Saulxures, nous avons une dizaine d’occasions qu’on ne concrétise pas ! Et sur un coup de billard on se fait avoir et on ne relève la tête que trop tard … »


Vous êtes invaincus, pensez-vous avoir les capacités de le rester ?

« Logiquement, nous n’avons perdu contre personne lors de la phase aller, pourquoi ne le resterions-nous pas ? Certes, il reste Gondreville que nous n’avons pas encore affronté. »


Sur le plan collectif, quels seront vos objectifs sur cette seconde partie de saison ?

« Ce qui va être déterminant sera de faire une excellente préparation hivernale : il faut qu’il y ait un maximum de personnes aux entraînements. Nous devons conserver ce même niveau d’exigences et rester concernés. »


On vous sent tous très soudés. Est-ce une force ?

« C’est sur que c’est important ! Nous sommes une équipe de potes, nous organisons des soirées, des repas… C’est primordial pour l’entente du groupe. La preuve est que nous sommes tous bien intégrés. Nous nous entendons tous bien sur et en dehors du terrain. J’espère que notre état d’esprit ne changera pas après notre première éventuelle défaite. »


Justement, quelles sont vos forces ?

« Nous pouvons marquer à tout moment. Il y a beaucoup de joueurs capables de réussir des exploits individuels. Nous sommes solides défensivement, je crois que nous sommes la deuxième meilleure défense du championnat. Nous étions attendus à Ecrouves et nous avons répondu de la meilleure des façons. Des joueurs sont arrivés cet été apportant aussi leur expérience. »


Es-tu satisfait de votre parcours en Coupe ?

« Même si la Coupe n’est pas l’objectif premier, les victoires contre Laxou et Varangéville nous ont fait du bien mentalement. De plus cela permet de conserver le rythme en jouant chaque semaine. »


Tu es le meilleur buteur layen, est-ce une fierté ?

« Non, ça n’est pas spécialement une fierté, j’essaie simplement de tirer mes coéquipiers vers l’avant. »


On a l’impression que tu es indispensable à l’équipe. Est-ce qu’une impression ?

« Non, bien sûr que je ne suis pas indispensable. C’est un travail avant tout collectif et j’essaie d’apporter ma pierre à l’édifice. Je marque des buts parce qu’on fait les bonnes passes, les bons appels, on me libère les espaces … C’est tout un enchaînement, ça n’est pas que moi. »


Individuellement, quel est ton plus gros défaut ?

« De ne jamais jouer en crampons vissés : je suis toujours en moulés ! Sinon, au niveau du jeu, j’ai tendance à être trop nonchalant sur le repli défensif. »


Qu’est-ce que t’a apporté ton détour par Villers-Lès-Nancy ?

« Honnêtement, je me suis déjà posé cette question mais je n’ai jamais trouvé la réponse... Peut-être que le fait de m’être retrouvé plus au cœur du jeu m’a permis de progresser tactiquement et m’a demandé de fournir davantage d’efforts défensifs. »


Tu es beaucoup plus présent, notamment dans le domaine aérien. Comment l’expliques-tu ?

« Tout simplement parce que je tire moins les coups de pieds arrêtés. On a moins de joueurs de grande taille. Je sais où frappe mes coéquipiers donc je fais de mon mieux pour apporter ma taille dans la surface. »


On te sens plus heureux, plus détendu cette saison. Est-ce qu’une impression ?

« Je trouve que ce n’est pas vrai. Forcément, on est plus épanouis lorsque l’on est premier ! Je n’ai jamais joué pour la montée donc ce n’est pas pareil, ce ne sont pas les mêmes émotions ! »


Quel est ton meilleur souvenir sur cette première partie de saison ? Quelle fut la plus belle victoire ?

« Le but vainqueur face au Grand Couronné (victoire 2-1 à l’arrachée) ! Ce fut une libération très importante pour notre moral. »


Tu ne frappes pas tous les pénaltys, pourquoi ?

« Je n’étais pas le choix numéro un en début de saison et je n’ai pas pour habitude de frapper lorsque la faute est sur moi. Cela fait partie de mes quelques superstitions … »


Quels seront tes objectifs personnels sur cette seconde partie de saison ?

« Faire marquer Ludo (CHARBONNIER) ! (rires). Ça reste l’objectif numéro 1. Ensuite, ce sera de conserver ce ratio d’un but par match. »


Quelles sont tes forces individuelles ?

« Je dirais la percussion, la vision du jeu et l’efficacité. »


Envisages-tu un départ si l’objectif de la montée n’est pas atteint ?

« Non, un départ n’est pas du tout d’actualité. »

Commenter cet article :

NEWS RECENTES :
+ DE NEWS :
ARCHIVES :

Fédération Française de Football

Ligue Grand Est
de Football

District de Meurthe & Moselle de Football

Mairie de
Lay-Saint-Christophe

Mairie de
Bouxières-Aux-Dames

© 2014 Site officiel de l'AS Lay Bouxières - Tous droits réservés

Une info ou des photos à publier ? Une erreur sur le site ?
N'hésitez pas à nous contacter via la Page "CONTACT"