D1 : Match nul cruel contre Saulxures (2-2).

04/04/2016

D1 : Match nul cruel contre Saulxures (2-2).

 

 

 

Au terme d’un match ouvert, l’ASLB, qui avait pourtant retourné la situation, a plié dans les dernières secondes de jeu. Ce match nul, deux buts partout, est cruel et compromet la montée.

 

Ce dimanche après-midi, l’ASLB a reçu une équipe de Saulxures actuellement en pleine forme (série de quatre victoires consécutives). Les joueurs parlaient d'un match qui « s’annonçait tout aussi important et peut-être même plus difficile que le précédent face au Grand Couronné (0-0) ».

 

D'entrée de jeu, l'ASLB montre de très bonnes intentions. Sur corners, Maxime SOUAMI se procure, de la tête, les premières opportunités du match (5’, 13’). Suite à une belle combinaison, José FLORES frappe au dessus des buts (9’). L’ASLB domine et Saulxures panique. L’excellente entame layo-bouxiéroise n’est pas terminée, l’ASLB pousse : après une frappe de Ludovic CHARBONNIER repoussée par le gardien, José FLORES a eu une nouvelle balle de but (14’).

 

Le match est très ouvert, Saulxures à son tour aurait pu marquer mais Mickaël BUJON repousse le ballon (16’). L’ASLB se procure de nouvelles occasions : José FLORES (18’), Lucas CÉSAR (19’), Mickaël GRISIUS (21’)... Les occasions sont de plus en plus tranchantes : une frappe de Mickaël GRISIUS est contrée qui fait suite à une belle action amorcée par une récupération de Lucas CÉSAR aidé de Nicolas DUBAS (18’) ; Romain DE CASTRO lance très bien Maxime SOUAMI qui manque sa tête seul face au gardien (26’) ; et un ballon de José FLORES en retrait pour Maxime SOUAMI qui manque à nouveau une occasion (28’).

 

Le scénario inquiète, il ressemble fortement au match aller. En effet, l'ASLB avait écrasé la première période par de multiples occasions sans être parvenu à ouvrir le score. Pire, l’équipe s’était faite surprendre et avait concédé le premier but. Le score final avait été de 2 – 2.

 

Saulxures crée la panique dans la surface de Mickaël BUJON : l’occasion saulxuroise ne va pas au bout. Comme à chaque rencontre, la pression monte sur les joueurs : les hommes de Laurent LEWANDOWSKI paraissent moins sereins.  

 

En difficulté, l’ASLB va, comme au match aller, concéder l’ouverture du score par un coup franc splendide de MATHIEU (36’,0-1). Ce but alimente de nombreuses discussions entre les joueurs layo-bouxiérois... Si le score en reste là, cela va chauffer dans le vestiaire du club recevant. A la 40’, un coup franc puissamment frappé par  Mickaël GRISIUS ne trouve pas le cadre. Les tensions sur et en dehors du terrain ont failli faire oublier l’égalisation layo-bouxiéroise sur un corner : un but contre son camp qui relance les hommes de Laurent LEWANDOWSKI (1-1,45’).

 

Les joueurs rentrent aux vestiaires.

 

A la reprise, l'ASLB montre, à l'instar du premier acte, de bonnes intentions : des enchaînements de passes, des débordements… Les Layo-Bouxiérois sont plus calmes, ils posent davantage leur jeu.

 

Pourtant, la première grosse occasion est saulxuroise : bien lancé, MORCEL l'attaquant adverse très dynamique, manque son duel. Heureusement, Mickaël BUJON était là pour sauver les siens d’une parade somptueuse (56’).

 

Comme lors de la première période, les corners peuvent être la solution pour les Layo-Bouxiérois. A l’heure de jeu, Yohann COLOMBO, qui fait son retour dans le groupe, a le ballon de but au bout du pied, très bien lancé dans l'intervalle par Gaël ZINTE (60’). L'ASLB pousse mais ne trouve pas la faille.

 

Gaël ZINTE percute côté gauche, il fait la différence. Sa frappe trompe le gardien, l’équipe éclate de joie (2-1, 67’) ! Saulxures s'agace !  Un arbitrage parfois discuté, quelques blessés et beaucoup de contacts sont à déplorer au cours de cette rencontre. L'ASLB semble gérer mais ne se procure plus d'occasions.

 

José FLORES aurait pu faire le break mais il manque sa passe (90’). Nous sommes dans les dernières secondes du temps additionnel, l’ASLB ne dégage pas le ballon et le perd côté droit. Cette perte de balle est lourde de conséquences, Saulxures jette toutes ses forces dans la lutte. Le ballon est centré devant le but, seul au deuxième poteau, MORCEL met un coup de tête et égalise !

 

Incroyable, l’ASLB va pouvoir nourrir des regrets (2-2,90+4’) ! Ce match nul, qui a un goût de défaite, s’est joué de peu… Un non-dégagement, une perte de balle, un long ballon dans la surface, une mauvaise sortie du gardien, une erreur de marquage et voilà l’ASLB qui perd deux points importants dans la lutte pour la montée… Cette fin de match est l’inverse du match aller où l’ASLB avait égalisé dans le temps additionnel (par Lucas CESAR).

 

Cette nouvelle contre-performance (8 points sur 15 possibles depuis la reprise) ainsi que la victoire de leur adversaire direct, le Grand Couronné (à Houdemont), permet à ces derniers de revenir à hauteur de l’ASLB avec un match de retard (contre Saulxures).

 

A noter que Gondreville, qui s’est imposé contre Custines B, revient à deux points de l’ASLB et reste en course pour la montée.

 

Arthur Souami

 

 

Please reload

Commenter cet article :

Please reload

NEWS RECENTES :

Compte rendu de l’Assemblée générale du 03/07/2020

04/07/2020

1/10
Please reload

+ DE NEWS :
Please reload