La A et la B passent, ça casse pour la C [3 résumés]

25/09/2016

Ce dimanche, nous avons suivi pour vous les trois rencontres en Coupe des Séniors. Les trois matches sont résumés ci-dessous...

 

 

En Coupe de Lorraine :

La A au bout du suspense !

Face à Saint Max Essey, un adversaire qui peine en PHR, l'ASLB A (D1 - une division en dessous) est parvenue à s'imposer aux tirs au but. A la fin du temps réglementaire, le score était nul et vierge (0-0).

Les hommes de Laurent LEWANDOWSKI sont montés en puissance au cours de la rencontre malgré les nombreux absents et blessés.  Le match fut pauvre en opportunités (seulement 7 tirs cadrés), les gardiens n’ont quasiment pas été mis à contribution (aucune occasion digne de ce nom). L’attaquant layo-bouxiérois, Steven SCHMITT, très virulent, s’est montré mais n’a pas pu se procurer de véritable opportunité.  Saint Max Essey a dominé les premières minutes, profitant de quelques approximations layo-bouxiéroises. Ensuite, l’ASLB  a gagné des duels, a enchaîné plusieurs bonnes séquences de jeu et s’est mis dans son match. Les hommes de Laurent LEWANDOWSKI ont produit plus de jeu mais ont, comme la semaine dernière à Ecrouves (NDLR : défaite 2-1), pêché dans la dernière passe. Les joueurs, fatigués, se dirigeaient vers une séance de pénaltys.

Aux tirs au but, Lay Bouxières l’a emporté 4 buts à 3 grâce à deux parades de Yann GERARD et aux buts de Valentin SZYBALSKI, Steven SCHMITT, Yohann COLOMBO et Thomas DIDIER.

De ce match on retiendra, entre-autre, l’excellente copie rendue par Jonathan PACQUOTTE, coup de cœur de la rédaction et auteur d’un match prometteur. Le jeune défenseur, davantage habitué à  l’équipe B, a été parfait dans son rôle et a été auteur de plusieurs interventions primordiales.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Coupe du District :

La B se qualifie aussi face à Faulx (1-4)

A Faulx, la victoire est prometteuse pour les joueurs de Youssef KOUINI. Tout comme l’équipe A, l'ASLB B est montée en puissance. Après vingt minutes compliquées lors desquelles ils ont concédé l’ouverture du score  (1-0, 10’), les Layo-Bouxiérois ont davantage posé le jeu et étaient mieux en place : à partir de là, ils ont déroulé en inscrivant 3 buts avant la mi-temps. Des buts signés Yohann DA SILVA (22’ et 30’) puis Yvan GOUJON (1-3, 41’).

Ensuite, lors du second acte, Lay-Bouxières a géré et a inscrit un quatrième but grâce à Yvan GOUJON, très présent et auteur d’un doublé. Au terme, donc, d’un bon match, l’ASLB s’impose 4 buts à 1. Elle a dominé son adversaire du jour et a été un cran au dessus.

Youssef KOUINI est satisfait par cette victoire : « Notre victoire est logique, on a largement dominé notre sujet ! On a eu une entame difficile mais nous avons su nous reprendre et assurer notre victoire. On a un très bon groupe, homogène, et c’est prometteur pour le reste de la saison. Je déplore simplement que certains joueurs manquent d’envie et se découragent après une non-sélection en équipe première… C’est dommage, la concurrence est importante ! ».

 

 

La C est la seule équipe sénior éliminée (3-4)

La C, sortie par Fléville B, est la seule défaite de la  journée. Les hommes de Maxime MOEBS ont été dominés et se sont inclines plutôt logiquement même s’ils ont eu des opportunités… L’ASLB C aura couru après le score, concédant l’ouverture du score sur une belle frappe flévilloise à l'entrée des 18m (21’, 0-1). L’équipe est ensuite revenue dans le match au terme d’une belle action collective conclue par Florian LAVECCHIA (25’, 1-1). Fléville a malheureusement marqué puis alourdi le score avant de rentrer aux vestiaires (31’ et 37’, 1-3). Avantage qui aurait même pu être un peu plus important si Frédéric COLETTA n’était pas intervenu par deux fois (23’ et 33’).

Lay-Bouxières a eu le mérite de ne rien lâcher en mettant la pression sur son adversaire dès la reprise : Florian LAVECCHIA réduisit d’abord la marque suite à une ouverture de Hocine HARCHAOUI (51’, 2-3) mais manqua de réalisme un peu plus tard tout comme son coéquipier Mickaël De Oliveira (53’ et 54’).

Peu de temps après les Layo-Bouxiérois furent punis car, d’un tir lointain, Fléville refit le break (56’, 2-4). Habitués à réduire la marque, Lay-Bouxières, par Hocine HARCHAOUI se redonna de l’espoir (66’,3-4).

La fin de match fut pauvre en occasion et en jeu, l'arbitre Maxime MOEBS (l’arbitre désigné ne s’était pas présenté) siffla la fin de la rencontre. Meilleur dans le jeu, le Stade Flévillois n’a pas volé sa victoire et mérite sa qualification 4 buts à 3.

 

 

Please reload

Commenter cet article :

Please reload

NEWS RECENTES :

Picorette et Compagnie généreux avec les Séniors C

22/11/2019

1/10
Please reload

+ DE NEWS :
Please reload