Séniors : la A s'impose à Gondreville (1-3), la B frustrée contre Val de Seille (2-2).

31/10/2016

Chez les favoris du groupe, Gondreville, les Séniors A se sont imposés 3 buts à 1 et se replacent au classement. Les hommes de Laurent LEWANDOWSKI ont su profiter des coups de pied arrêtés pour scorer et de leur solidarité pour tenir le score.

Le match : 1-3

Lay-Bouxières a attendu le bon moment pour surprendre Gondreville qui a mieux entamé la rencontre : profitant des espaces libres laissés, l’équipe locale a eu plusieurs occasions pour ouvrir la marque (7’, 12’…). Mais peu avant la demi-heure de jeu, Yvann GOUJON, très virulent et auteur d’un bon match, a mis à profit sa qualité de tireur de corner : parfaitement botté, le ballon trouve la tête de Mathieu GLOGOWSKI qui libère les Layos-Bouxiérois (0-1, 27').

Gondreville continue de manquer des occasions : leurs frappes ne trouvent pas le cadre (31’, 45+1’). Ils sont d’ailleurs à nouveau punis de leur inefficacité au bout du temps additionnel du premier acte lorsque Maxime SOUAMI offre le break à son équipe d’un coup franc ajusté (0-2, 45+4’). Ce but rappelle des souvenirs, en effet, en fin de saison passée, Maxime SOUAMI avait déjà délivré l’ASLB d'un coup franc. La suite, elle, est un moins bon souvenir pour les Layos-Bouxiérois (Gondreville égalisait faisant perdre de précieux points à l’ASLB).  Les joueurs rentrent aux vestiaires, Lay-Bouxières mène contre le cours du jeu et a fait le plus dur dans ce match important.

En seconde période, les hommes de Laurent LEWANDOWSKI sont biens en place mais subissent trop. Ils verront les locaux revenir au score après l’heure de jeu grâce à une frappe imparable (1-2, 63’) ! Gondreville se remet dans le match : les hommes de Laurent LEWANDOWSKI vont avoir du mal à tenir ce score. Défensivement, les Layos-Bouxiérois ont été costauds à l’image de Romain DE CASTRO, impérial, ou d’un Maxime SOUAMI, lui aussi auteur d’un bon match. Finalement, les Layos-Bouxièrois, ont fait le travail et se sont montrés concernés comme Julien ANDRE, qui, au terme d'un bon pressing, profite d'une glissade du portier adverse et scelle l'issue de ce match (86’, 1-3). Lay-Bouxières s'impose dans une tension palpable sur et en dehors du terrain.

 

Le fait du match : Yann GERARD, la bonne parade au bon moment !

Nous sommes à la 48ème minute, la seconde période s’annonce compliquée, les assauts risquent de se multiplier. Pour y croire, Lay-Bouxières ne doit pas concéder un but... Seulement, au retour des vestiaires, suite à un corner, le camp gondrevillois a bien cru revenir au score mais c’était sans compter la splendide parade de Yann GERARD qui détourne le ballon. Il s'est, comme souvent en ce début de saison, montré décisif !

 

Une victoire qui fait du bien…

Avant ce match, Lay-Bouxières ne comptait que 7 points, déjà 5 de retard sur Gondreville et seulement 4 d’avance sur Atton, le dernier et prochain adversaire layo-bouxiérois. Avec 3 points de plus au compteur, l’ASLB se donne de l’air. Mieux, grâce aux autres scores à leur avantage, elle se replace au classement et se rapproche des favoris à la montée.

Le classement du groupe :

 

Le coup de cœur : la solidarité layo-bouxiéroise

Ce dimanche, même si le jeu n’était pas toujours flamboyant, on a apprécié la solidarité des Layo-Bouxiérois que ce soit du côté des joueurs ou du côté des remplaçants. Ils se sont encouragés et sont restés solides durant 90 minutes. Cette force, précieuse l’an dernier, a certainement fait la différence face à des adversaires plus désunis. Motivés, à l’image de Maxime MASSOT pour sa première avec équipe fanion, les hommes de Laurent LEWANDOWSKI ont joué très  tactiquement ce dimanche.

 

La B : un point mais des regrets…

Les hommes de Youssef KOUINI tenaient leur deuxième victoire de la saison en championnat mais la fin de rencontre est frustrante (2-2 contre Val de Seille)…

 

Après l'ouverture du score par Yohann COLOMBO au quart d’heure de jeu, l'ASLB recule et subit la domination de Val de Seille qui égalise avant la mi-temps par un bon coup de tête de son avant-centre esseulé aux 6 mètres.

En seconde période, l’équipe visiteur insiste mais Lay-Bouxières reprend l’avantage contre le cours du jeu sur un coup-franc parfaitement botté par Maxime VIRIOT. On se dirige vers la fin du match, mais Lay-Bouxières panique et multiplie les fautes. Sur un coup franc des 20 mètres, le poteau repousse le ballon et le latéral de Val de Seille monté pour l’une des dernières occasions de la rencontre suit bien l’action et égalise (2-2). L’arbitre stoppe la rencontre, les Layos-Bouxiérois frustrés, n’ont pas eu l’opportunité de reprendre l’avantage.

 

La C s'écroule contre le FC Vandières, 9 buts à 1.

Please reload

Commenter cet article :

Please reload

NEWS RECENTES :

Compte rendu de l’Assemblée générale du 03/07/2020

04/07/2020

1/10
Please reload

+ DE NEWS :